PHOTO 101: Les angles de prise de vue

Lorsque vous serez face à votre sujet, le choix que vous ferez en matière d’angle aura inévitablement un effet sur votre point de vue face à celui-ci et sur la façon, pour les spectateurs, d’interpréter votre image.

[Parallèle au sol]
Cette angulation restituera assez fidèlement le point de vue qu’aurait le spectateur s’il était présent sur le lieu de la prise de vue. C’est l’angle le plus utilisé en photographie.

[La plongée]
La plongée, en peinture, en photographie et au cinéma, est l’axe de prise de vue situé au-dessus du sujet, par exemple un enfant vu par un adulte. Lorsque l’angle est exagéré, on obtient un écrasement de la perspective et une sensation d’enfermement et d’étroitesse qui peut donner l’impression d’inférioriser le sujet. Il y a toutefois un avantage: cet angle de prise de vue est assez flatteur car il a tendance à donner un effet d’amincissement du visage et réduit l’effet « double-menton ». Je pari que vous l’avez déjà essayé en mode « selfie »!

[La contre-plongée]
La contre-plongée, contrairement à la plongée, est un axe de prise de vue de bas vers le haut. On prend donc les sujets par en-dessous. C’est un angle de vue qui est relativement original. Si on pousse trop loin la contre-plongée, on obtient alors des problèmes de déformations et d’accentuation des perspectives. Ceci peut être voulu, par exemple pour donner une impression de soumission, d’infériorité ou encore de malaise. Au niveau du portrait, cet angle de prise de vue doit être réalisé minutieusement afin que les sujets soient avantagés. Un truc est de faire pencher les sujets vers l’avant de façon exagérée, afin qu’ils deviennent presque à angle droit avec vous. Ce type d’angulation permet d’intégrer de beaux détails architecturaux ainsi que des rayons de soleil dans les photos.

Stéphanie Maltais
Photographe et propriétaire chez Stéphanie C Photographie
stephaniecphoto@hotmail.ca
581-984-9086

Laisser un commentaire